Toi et moi avons quelque chose en commun : les émotions. Nous avons peur, nous nous mettons en colère, nous sommes parfois tristes, nous sommes parfois surpris ou dégoutés et pardessus tout nous vivons beaucoup de joie (je l’espère pour toi en tout cas). Les émotions font partie intégrante de chacun de nous.

⁣Mais qu’est-ce qu’une émotion ? Et à quoi servent-elles ? Si nous en sommes tous dotés, c’est bien qu’elles jouent un rôle dans notre vie ! Mais avant de rentrer dans le vif du sujet je t’invite à consulter l’article sur le triangle de l’être qui décrit les 3 éléments dont nous sommes tous constitués (le corps, l’esprit et l’âme) et leur fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une émotion ?

La racine étymologique du terme « émotion » vient du latin « e movere », qui veut dire « mettre en mouvement ». L’émotion est avant tout mouvement. ⁣

Mais un mouvement de quoi au juste ? ⁣

Plus précisément, l’émotion est un amas d’énergies en mouvement dans le corps qui est directement lié à une expérience psychophysiologique d’un individu. ⁣

Autrement dit : « psycho » pour l’esprit et « physiologique » pour le corps. ⁣Cela signifie que lorsque nous vivons des événements, nous traduisons ces événements à la fois en termes de pensées dans notre esprit (psycho) et en termes d’énergie physique dans notre corps (physiologie).⁣

L’émotion est donc une énergie en mouvement dans ton corps qui traduit la représentation que tu te fais d’une situation dans ton esprit.⁣

Comme l’émotion est une énergie en mouvement, alors la bloquer, la retenir ou l’enfouir crée un amas d’énergie à un endroit dans ton corps. De là naissent des déséquilibres qui mènent à des douleurs ou maladies. Le fait d’exprimer tes émotions et sentiments te permet de prendre de la distance avec elles et de les laisser circuler hors de toi.

Il est donc indispensable que tu réussisses à bien gérer tes émotions pour ne pas se laisser submerger par elles, ou pire, les enfouir en toi par déni ou par peur, ce qui t’amènerait à développer des maladies psychosomatiques plus graves et profondes.

Le rôle des émotions

Comme expliqué dans l’article « le triangle de l’être » nous sommes tous constitués de 3 entités : le corps, l’esprit et l’âme. Et ces trois entités communiquent entre elles pour te permettre d’avancer dans la vie.

Pour communiquer entre elles, elles utilisent deux canaux de communication principaux : ⁣

🔸l’intuition : l’âme communique avec l’esprit au travers de l’intuition. C’est cette petite voix qui provient des tréfonds de ta conscience. Elle sait tout et te guide à chaque seconde de ta vie.⁣

🔸les émotions : l’esprit communique avec le corps au travers des émotions, amas d’énergies en mouvement. Tes émotions sont donc le dialogue entre ton esprit et ton corps

Ton esprit communique avec ton corps en te faisant ressentir des émotions pour intensifier tes pensées. Tout se met alors au diapason. 

Si tu penses tristesse, tu ressens tristesse. Si tu penses lourdeur, ton corps sera lourd. Si tu penses peur, ton corps se crispe. Si tu pense joie, ton corps se dynamise. Si tu pense paix, ton corps se détend.

Mais inversement aussi, ton corps communique avec ton esprit pour te faire passer des messages que tu n’aurais pas conscientisé mentalement. Par exemple, quand tu ressens une émotion face à quelqu’un ou un événement et que tu n’avais pas réalisé qu’au fond tu avais des attentes envers cette personne ou qu’il faut que tu t’éloignes d’un endroit pour ta sécurité… C’est là que les émotions interviennent.

En résumé, les émotions sont la passerelle corps-esprit qui te permettent de conscientiser les choses que tu n’aurais peut-être pas perçu avec ton intuition.

Comment identifier ses émotions ?

Le plus difficile dans tout cela est de réussir à identifier et gérer ses émotions. Pour t’aider, je peux te décrire les 6 groupes d’émotions fondamentales que nous vivons tous et quelques émotions similaires qui en découlent :

  • la joie : excité, heureux, amusé, content, enjoué, enthousiaste, réjoui
  • la peur : anxieux, angoissé, craintif, effrayé, inquiet, nerveux, paniqué
  • la colère : agacé, contrarié, énervé, enragé, fâché, furieux, irrité
  • la tristesse : abattu, accablé, déçu, désespéré, déprimé, mélancolique
  • le dégout : honteux, horripilé, humilié, méprisé, rebuté, révulsé, écoeuré
  • la surprise : abasourdi, ébahi, étonné, choqué, consterné, indigné, sidéré

Pour réussir à identifier une émotion, je t’invite dans une premier temps à prendre le temps de ressentir à quel endroit se situe l’émotion dans ton corps.

Est-ce dans ton ventre ? Dans ta tête ? Ta poitrine ? Dans ta gorge ? Tes jambes ?

Souvent la colère se situe au niveau du crâne comme un geiser prêt à exploser ou encore dans le ventre au niveau des intestins. La tristesse plutôt dans la poitrine au niveau des poumons. La peur dans les jambes qui ont tendance à se « liquéfier ». La surprise et le dégoût dans la gorge. La joie : je pense que je n’ai pas besoin de te donner d’indice pour t’aider à l’identifier !

Ensuite, une fois la zone identifiée, utilise la liste des 6 émotions juste au-dessus pour t’aider à identifier ce que tu ressens. Ou encore la roue des émotions ci-dessous.

Quand on cesse de reconnaitre ses émotions, on cesse de comprendre le sens de ses expériences

Nathaniel Branden

Pour aller plus loin :

Le guide pratique : « Les 5 blessures de l’âme : comment les déceler et réussir à les guérir ?« 

« L’agilité émotionnelle » de Dr Susan David

« L’intelligence émotionnelle » de Daniel Goleman

Pour plus de conseils exclusifs chaque semaine et devenir lecteur VIP, inscris-toi à la newsletter.

Leave a Reply